Petites pensées sur la Naked 3

photo 3

Pas de BIG NEWS en perspective, surtout qu’elle est sortie mi-décembre, mais j’attendais de l’avoir testé un petit moment avant de vous en parler. Je suis une grande fan de la marque Urban Decay, et une amoureuse de la première heure des palettes Naked, et comme vous toutes je pense, j’attendais vraiment de voir ce que nous avait réservé UD pour cette palette tant désirée ! Les joies d’internet + les présentations presse + l’énoooorme bourde de Sephora France font qu’on savait déjà avant sa sortie officielle que la palette rassemblerait des teintes nudes rosées. Les fards dans les teintes rosés, je vous avoue que ce n’était clairement pas ma tasse de thé mais la curiosité l’a emporté et le rose a presque gagné !

La palette : elle a la même forme et même enveloppe que sa soeur la Naked 2, ils ont juste texturisé la palette en relief, mis une jolie couleur rose gold et changé la typo. Jusque là rien d’extraordinaire, quand on l’ouvre on retrouve ce large miroir sur toute la longueur, un pinceau à double embout (différent de la Naked 2) et bien sûr les 12 fards !

Ce que j’en pense : quitte à passer pour la pointilleuse de service, je préfère de loin le pinceau de la Naked 2 juste pour un détail insignifiant : il avait un côté estompeur ! Honnêtement, c’est qu’un détail, le pinceau de celle-ci est très bien aussi, toujours en poils synthétiques (pratique pour travailler des textures crèmes ou pour les maltraiter lors de leurs lavages 😉 )

Passons aux choses sérieuses ! Entre nous, si vous n’aimez vraiment pas le « rose » et j’entends au sens large, passer votre chemin ! Ces fards sont une jolie découverte, les couleurs sont portables, au final comme toutes les précédentes palettes, on peut créer toute sorte de maquillage, du soft au plus travaillé des smoky. De plus, certaines couleurs ressortent plus dans les beiges/taupes, ce qui permet de nuancer le côté « rosé ».

Le côté pratique : vous retrouverez 3 fards mats ; 6 fards satinés et 3 fards pailletés. Pour les mats je suis sûre du nombre, en ce qui concerne le reste, c’est à l’appréciation de chacune. Quand je dis pailleté, c’est qu’on voit vraiment les paillettes dans le fard et vous avez un gros risque de chutes 😉 En parlant de chutes, ce sont des fards qui se travaillent parfaitement bien, très peu de matière suffit et si on veut rajouter de l’intensité on y va couche par couche ou on peut également mouiller le fard, TOUS les fards Urban Decay peuvent se travailler mouillés, ils sont fait pour alors n’hésitez pas 😉 J’ai testé avec cette palette et le résultat est absolument dingue, d’une luminosité magnifique !

photo 2(1)

Pour finir, ça ne sera pas forcément la palette que je prendrai en weekend ou en vacances longues durées, tout simplement parce qu’elle n’est pas assez diversifiée au niveau des couleurs contrairement à la Naked 1 ou Naked 2. Par contre je ne regrette pas du tout mon achat, au contraire, ça m’aura permis de maîtriser et m’ouvrir à de nouvelles tonalités, qui se portent très bien sur des yeux marrons 🙂 Indispensable ? Je ne pense pas, après si on aime la marque, si on aime les Naked, oui, on va forcément craquer !

photo 1

Petites confessions, je suis quand même devenue accro aux fards suivants : Burnout, Liar, Mugshot et Trick 😉 pour le prix comptez 45€ sur Sephora.fr

Edit du 22/02/2014 : changement de prix chez Sephora ! Elle passe à 47,90€ !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s